Orléans métropole : franchissement de la Loire

Dans le cadre du SCoT, Orléans Métropole a missionné la SORGEM, accompagnée de l’Atelier Marniquet-Aubouin et de l’IEA, pour une étude prospective et urbaine afin d’apprécier les conditions d’insertion et les répercussions d’un potentiel nouveau franchissement de la Loire à l’Est du territoire orléanais. L’objectif de ce possible futur ouvrage est de répondre à l’enjeu de fluidité des flux routiers du territoire orléanais au-delà de 2035, de favoriser les mobilités alternatives et de penser un équilibre cohérent du territoire à l’échelle de l’InterSCoT.

Événements 2017 : phases d’étude
Le groupement piloté par la SORGEM a réalisé les quatre phases de l’étude sur 2017, à savoir : le diagnostic, l’approche prospective et dynamique des nouveaux équilibres territoriaux et le travail sur l’intégration urbaine de l’infrastructure puis de l’intégration paysagère et esthétique du franchissement.

Perspectives 2018
Présentation de l’étude au comité de pilotage d’Orléans Métropole début janvier 2018, en vue d’une validation puis d’une intégration dans les documents de planification stratégique dans le courant de l’année.

 

chiffres CLés

6,3 km d’infrastructure

22 communes concernées

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.